Notre voyage en méditérannée sur le Poesia

13 avril 2011

Mercredi 6 avril : Arrivée à Alicante

Le temps était ensoleillé. Température oscillant entre 13 et 27 ° C.

Le bateau devait initialement accosté au port d'Alicante pour 13 heures avec consigne de revenir à bord au plus tard à 17h30 pour un départ programmé à 18 h. Compte-tenu de la tempête ayant entraînée l'annulation de l'escale à Gibraltar, le bateau a coosté à 8 heures à Alicante avec consigne de revenir à bord au plus tard à 17h30 pour un départ programmé à 18 h.

 

Temps d'escale : 9h30 au lieu de 4h30 prévu initialement.

Type d'excursion choisie : à pied.

Les excursions proposées par MSC :

 scan0002

Carte :

 scan0003

Navettes MSC et autres transports :

Pas de navettes MSC proposées. Il y a 15 minutes à peine de marche tranquille entre la descente du bateau et l'entrée en ville. Que du plat.

croisi_re_2_045

Vous avez juste à la sortie du bateau et à l'entrée de la ville le Turisbus d'Alicante (5€ pour les enfants de 4 à 12 ans / 10 € pour les 13-65 ans et 7 € pour les plus de 65 ans) avec un système audio. Le turisbus s'arrête en 10 endroits et a une fréquence de 60 minutes au moins (20 mn pour les croisiéristes à la sortie du bateau) pour une durée de 50 mn. Attention, le turisbus fonctionne sauf le lundi de 10h à 19h mais il y a une interruption de service entre 15h et 17h. Le trajet proposé, avec les contraintes de temps et l'intérêt de la ville, l'utilisation du turisbus ne nous est pas apparu très valable au vu du tarif. Un habitué qui avait fait l'escale plusieurs fois, nous l'a confirmé, qualifiant le turisbus de piège à touristes.

Vous trouverez ci-après le dépliant :

scan0004

scan0005

D'autres transports en commun plus classiques existent :http://www.subus.es/index.asp

 COMMERCES:

Dans l'ensemble, les petits magasins sont ouverts entre 10h et 14h et de 17h à 20h30. Les grands magasins et les plus grandes succursales ainsi que les centres commerciaux (tel que AL CAMPO alias AUCHAN) sont ouverts de 10h à 22h.

Pour se rendre à AL CAMPO, vous continuer tout droit après la sortie du port. Au bout de la route, vous tournez à droite et vous devez poursuivre le long de la plage. A un moment, vous allez croisé au dessus de votre tête un pont. Il vous faut alors traverser la route et prendre la route devant vous qui monte (en fait, vous faite le tour en bas du Castillo de Santa Barbara). Au passage, vous apercevrez cette maison original là ou il vous faut remonter :

croisi_re_2_028

Le centre commercial AL CAMPO se trouve en haut de cette route, à droite d'un grand rond-point. Vous ne pourrez pas le manquer car il domine la route comme le Castillo. Et il vous faudra encore monté pour l'atteindre.

 Sinon, dans le quartier de la Ensanche diputacion (voir carte), vous trouverez 2 grandes rues commerçantes (avenue Maisonnave et avenue Frederic Soto) avec des grandes enseignes espagnoles comme El Corte Ingle, un peu l'équivalent du BHV chez nous.

Pour finir, tout le long du port de plaisance, vous trouverez des magasins "touristiques" tout du long ainsi que des petits chalets comme pour les marchés de Noël. Le tout, en appréciant une balade dans des allées verdoyantes ou vous pourrez découvrir quelques arbres impressionnant dont les branches sont soutenues parfois par des poteaux métalliques.

croisi_re_2_039 croisi_re_2_040 

 

 

Comme nous avons eu une escale allongée par rapport a ce qu'il était prévu, je vais essayer de tracer ci-après ce qu'il est possible de faire en une après-midi et mentionner en aparté ce que nous avons pu faire en 1 journée.

 

Le Musée des feux d'artifices (Museo de Fogueres)

Ce musée est consacré à la très populaire "fiesta" à Alicante et expose les "ninots", des statues en bois ayant été sauvées chaque année du feu, c'est à dire brulées.

Malheureusement, nous n'avons pas pu le visiter car nous avons mis du temps à le trouver et il ferme ses portes à 14h pour ne rouvrir qu'à 17h.

Si vous souhaitez le voir, il faut donc vous y rendre directement après votre arrivée. A la sortie du port, vous devez prendre la route à gauche, suivre pour partie la première partie de l'esplanade de l'espagne (grand allée piétonnière qui longe le port de plaisance), puis prendre la grande avenue située sur votre droite qui s'appelle Calle Rambla Mendez Nunez (il y a 3-4 rues avant l'avenue). En montant l'avenue, le musée se trouve sur le côté gauche de l'avenue. Vous passerez tout d'abord à côté d'une petite place avec des arbres impressionnant (ou nous avons très bien déjeunés pour 8€50 par tête -entrée + plat principal + boisson + café ou dessert- puisque nous y étions pour toute la journée), puis 2 rues. Le musée jouxte le point d'information (office de tourisme) et l'entrée se fait à l'angle de la rue.

 Le centre historique et la Concatedral de San Nicolas

 La concatedral n'est pas exceptionnelle pour ma part, et on se rend davantage compte de sa structure quand on la regarde en haut du castillo de Santa Barbara. La ballade dans le centre est agréable. Les rues étroites de la vieile ville abritent toutes sortes de petites boutiques fermées à partir de 14h bien entendu. Seul les cafés e les tapas restent ouverts. Il faut lever les yeux et regarder tout simplement.

croisi_re_2_018 croisi_re_2_022 croisi_re_2_021 croisi_re_2_024 croisi_re_2_026

Le Castillo de Santa Barbara (Parc de la Ereta)

La visite s'impose d'elle même tant la castillo domine la ville. La château offre une ve panoramique de toute la ville à couper le souffle.

Comme nous avons passé la journée, nous avons fait le tour du Mont Benacantil (côté du centre commercial AUCHAN) pour monter jusqu'au castillo. De ce côté, la montée se passe également dans le parc de la Ereta qui fait pratiquement le tour du castillo. Toutefois, la végétation est très différente par rapport à la face du mont visible du port. Celle-ci est sèche, arride. Bien qu'il y ait l'empreinte de l'homme pour le façonner, la nature y est belle et bien naturelle si je puis dire. Pour atteindre l'entrée du parc, on passe devant un immeuble Maya à l'architecture pariculière et devant une staton du métro d'Alicante. On pénètre dans le parc et on tombe nez à nez avec un restaurant "peinturluré" essayant de copier certaines maisons mexicaines.

DSCN6913  DSCN6914

Comme l'escale classique ne prévoit qu'une demi-journée, il est peut-être préférable si vous montez à pied soit d'utiliser l'ascenseur qui est gratuit ou soit de passer par le versant du mont visible du Poesia (notamment si vous avez des enfants).En tout cas, pour redescendre prenez absoluement le versant aménagée de la montagne (côté MSC Poésia) ou pour les plus courageux par la muraille qui mène au district de Santa ruz (même point de départ).

croisi_re_2_003 croisi_re_2_004

Pour trouver l'ascenseur, vous devez continuer tout droit après la sortie du port. Au bout de la route (rond-point), vous tournez à droite, vous traversez la route et vous devez poursuivre comme si vous suiviez le long de la plage (avec la route qui vous sépare de la plage). Vous distinguerez avant le chemin montant au chateau dans un premier temps mais si vous poursuivez un peu votre chemin vous tomberez sur l'ascenseur. Il y a quelques marches à monter et vous devez entrer dans un passage ou il y a un long couloir. Manque de bol toutefois pour celles et ceux qui avaient voulu monter sans effort la-haut, lors de notre venue l'ascenseur était en panne et les ascensoristes travaillaient pour le remettre en état. Lorsque vous sortirez de l'ascenseur, vous serez au coeur du bâtiment principal (grand couloir à traverser de nouveau pour voir la lumière).

Comme je vous le disais plus haut, le panorama est époustoufflant pour observer la mer et la ville. A noter qu'un café et une petite bouique se trouvent dans le castillo.

croisi_re_2_001 DSCN6913 DSCN6911 DSCN6915

DSCN6916 DSCN6917 DSCN6919 DSCN6920 DSCN6924

DSCN6925 DSCN6931 DSCN6926

En haut du chateau, vous trouverez en accès-libre une exposition de peintures, des photos anciennes d'Alicante, des blasons, d'objets divers...

Le casino d'Alicante

Nous ne nous y sommes pas arrêtés mais on ne peut le manquer. Lorsque vous sortirez du port, il se trouvera sur votre gauche, à côté du port de plaisance, avec quelques petits commerces qui fermeront de 14h à 17h.

croisi_re_2_043

La Plaza de Toros

 Curieux de voir l'arène que l'on apercevait du Castillo de Santa Barbara ainsi que du reste des remparts, nous avons avancés vers la plaza de Toros, arène qui a est le lieu ou se déroule une grande partie des Fogueres de Sant Joan organisés régulièrement à Alicante. En arrivant sur place, on se rend compte de l'importance de la tauromachie dans la région.

DSCN6931 croisi_re_2_008 croisi_re_2_010

Le Mercado central

 Comme nous avions du temps devant nous, nous nous sommes rendus au marché ce que nous n'avions pu faire pendant les précédentes escales. Le mercado central est un véritable marché espagnol typique. Malheureusement, il vous audra faire des choix car celui-ci se ferme vers 14h. On y trouve toutes sortes d'aliments, du poisson frais à la viande (1 étage entier est réservé à la vente de la viande), des fruits frais aux fruits à coques, en passant par différentes sortes de pain et de desserts. On a un peu l'impression que chaque producteur du coin, chaque pêcheur viennent vendre le fruit de leur travail un peu comme une criée mais sans criée. Nous nous sommes attardés avec plaisir devant les étals pour observer des fruits que nous ne connaissions pas, ainsi que les poissons et les fruits de mer locaux.

Posté par Ericat à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 avril 2011

Mardi 5 avril : Arrivée à Gibraltar

Le tableau de bord prévoyait un temps mitigé avec une température de 18°C.

L'arrivée était programmée à 14h30 avec consigne de revenir à bord au plus tard à 18h30 pour un départ programmé à 19 h.

ATTENTION : la nuit précédente, nous avons du revenir à l'heure française en avançant les montres d'une heure.

La nuit à bord a été légèrement secouée. Une tempête de vent a débuté la veille au soir et le roulis s'est fait sentir. J'ai été un peu malade. Les ponts latéraux ont été bloqué par sécurité, seul les ponts supérieurs sont restés ouverts car ils bénéficiaient de protection plus hautes que nous. Mais le vent était déjà suffisament fort pour devoir faire attention.

Au petit matin, nous avons eu la surprise de naviguer plus du côté africain que français. La vue n'était pas suffisament dégagée cependant pour voir avec clarté la côte africaine. Un monsieur disait qu'avec une vue de ce type, cela ne servait à rien de prendre l'excursion menant à l'Europa point car on ne verrait rien de la terre.

En prenant le petit déjeuner à la cafétaria, nous avons eu la surprise de découvrir parfois des dauphins qui suivaient le bateau.

Malheureusement, le vent n'a pas faibli et les rafales latérales sont montées à plus de 120 km/heure.

Le commandant a préféré annulé l'escale pour des raisons de sécurité.

Nous avons pris la direction d'Alicante pour une 2ème journée en mer. Le commandant a remplacé Gibraltar par une journée entière à Alicante (au lieu d'une 1/2 journée). Nous aurions tous préférés à bord que ce soit la 1/2 journée de Barcelone qui soit prolongé car à Alicante, une 1/2 journée suffit.

Le temps a été un peu long, le bateau a beau être grand, on fait le tour vite fait.

Il y a eu des annonces en toutes les langues présentes sur le bateau mais comme d'habitude, la traductio en français a été écourté. Des personnes agées françaises étaient un peu débousselés.

Il a été annoncé que des animations supplémentaires se tiendraient. Cela s'est traduit par l'organisation d'un nouveau Bingo (bien sûr payant) et la proposition dune excursion payante supplémentaire pour Alicante.

Pour le coup, nous avons été très déçu.

Selon des personnes de notre tablée, il n'y a pas besoin de prendre d'excursions sur Gibraltar sinon.

Il faut traverser l'avenue commerçante pour atteindre le funiculaire du rocher aux singes. Il semble que ces derniers ne se montrent pas tout le temps mais que, si c'est le cas, ils peuvent se montrer chapardeurs (pull en bandoulière, bijou, sac à main...) voir agressif. Les habitants conservent les fenêtres fermées s'il n'y a pas de grilles.

 calin_dauphins_284602

 

Posté par Ericat à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lundi 4 avril : Arrivée à Lisbonne

Le temps était ensoleillé. Température annoncée entre 14 et 21°C mais a atteint les 27°C. Le bateau a accosté au port de Lisbonne pour 9 heures avec consigne de revenir à bord au plus tard à 17h30 pour un départ programmé à 18 h. Nous avons perdu en route 3 passagers malgré une attente de plus de 20 minutes après 18h car ils ne sont pas revenus à temps.

ATTENTION : changement d'horaire pendant la nuit précédente, les montres ont du être avancées d'une heure.

Temps d'escale : 8h30

Type d'excursion choisie : à pied.

 

Navettes MSC et autres transports

Des navettes MSC (bateau-centre ville-bateau) étaient proposées à 10€ par adulte et 6€ par enfant.

Dernier bus du navire à la ville : 15h

Dernier bus de la ville au navire : 16h30

Nous avons accosté juste à proximité du grand pont (voies voitures et en dessous voie train) de Lisbonne qui relie les 2 berges. Nous sommes déposés devant une esplanade ou l'on trouve directement les bus touristiques.

t_l_cat_avril_2011_577

 

Les yellows bus fonctionnent également avec le petit tram typique de Lisbonne. Nous n'avons pas d'info sur les prix mais vous pouvez aller regarder sur leur site internet :

http://www.yellowbustours.com/pt/cidades/lisboa/

A noter qu'il existe une carte pour les transports publics et les musées, la Lisboacar :

http://www.askmelisboa.com/pt/catalog/lisboa-card-1

Il y a 50 % de réduction sur les musées et vous pouvez prendre les transports autant que vous voulez pour 24 heures (tarif adulte à partir de 12 ans : 17€50 et tarif enfant de 5 à 11 ans : 10€50). A priori, outre le site internet, elles sont vendues dans les kiosques à journaux à proximité des arrêts de bus. A noter que j'ai pu lire sur des forums que ces transports ne sont pas top pour prendre des photos et que les transports publiques ne vont pas forcément ou vous voulez allez, ou alors obligation de faire un grand détour. Nous n'avons pas pris le petit tram de Lisbonne car mon mari étant un ancien conducteur de train, il a fortement tiquer sur "l'accroche" des rails dans les virages qui sont plus qu'usés.

t_l_cat_avril_2011_598

Carte :  

Vous pouvez consulter la carte avec les circuits de bus ici :

http://www.yellowbustours.com/pt/cidades/lisboa/mapas/

 

Comme vous l'aurez compris, nous avons donc repris la route pour cet escale à pied. En sortant de la petite place ou attendaient tous les bus de touristes, nous avons décidé de commencer notre journée par la Tour de Belèm et nous avons donc pris à droite en suivant la grande route.

Dans les 10 minutes qui ont suivi, nous avons traverser (en faisant très attention SVP) les voies de chemin de fer pour rejoindre la berge du port qui était plus agréable que cette grande route très bruyante. L'une des choses que je retiens de Lisbonne, c'est son côté bruyant.

Nous avons poursuivis notre bonhomme de chemin sur la berge. Nous sommes passé devant le musée de l'electricité et quelques statues.

t_l_cat_avril_2011_579 t_l_cat_avril_2011_580 t_l_cat_avril_2011_581 t_l_cat_avril_2011_585 t_l_cat_avril_2011_583

t_l_cat_avril_2011_584

 

Un loueur de vélo s'y trouvait à proximité du musée (tarif assez cher mine de rien) :

t_l_cat_avril_2011_582

Mais nous avons aperçu très rapidement le doc de Belèm et son petit port de plaisanciers. La Padrao dos Descobrimentos et la Tour de Belèm n'étaient pas loin. En tout et pour tout, nous avons mis 40 mn à pied pour atteindre la Tour.

 

PADRAO DOS DESCOBRIMENTOS

Le Padrao a été construit en 1960 à l'occasion du 500ème anniversaire d'Henri le navigateur (Prince du Portugal très importante au début de l'expansion coloniale européenne) peut-on lire sur une plaque devant le monument.

Le monument a la forme d'une caravelle. Henri le Navigateur se tient à la proue, une caravelle entre les mains. Deux files descendantes, de chaque côté du monument, rassemblent les statues des figures portugaises liées aux Grands découvertes.

Devant le monument se trouve une immense rose des vents dessinée dans le sol. Comme vous pourrez le voir sur les photos qui suivent, on peut apercevoir de l'autre côté de la route, le Monasteiro dos Jéronimos (Monastère des Hiéronymites).

À l'intérieur du monument un ascenseur permet d'atteindre le sixième étage, et un escalier monte jusqu'au sommet.

DSCN6855 DSCN6856

TOUR DE BELEM

 La Tour de Belèm a été construite sur les bords du Tage (embouchure ou le bateau est accosté) entre 1515 et 1521 par le roi du Portugal de l'époque. La Tour gardait l'entrée du port de Lisbonne et abritait les capitaines du port. La Tour a été classée au patrimoine de l'UNESCO en 1983, conjointement au Monastère des Hiéronymites (Monasteiro dos Jéronimos).

La Tour est un véritable chef d'oeuvre en Europe de l'art mauresque avec ses balcons et des échauguettes.

 DSCN6859 DSCN6862 DSCN6858 DSCN6863

 A noter le balai des embouteillages des autocars sur le parking très petit et les vendeuses à la sauvette autor de la Tour.

Monastère des Hiéronymites (Monasteiro dos Jéronimos)

Pour rejoindre le Monastère à partir de la Tour de Belèm, vous aez une passerelle réservé aux piétons qui vous permet de traverser la grande route.

 

 

Posté par Ericat à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dimanche 3 avril 2011 : Arrivée à Cadix

Le temps était mitigé et la pluie a fini par débarquer. A noter que selon les habitants, il pleut souvent à Cadix compte-tenu de sa position géographique, et ce aussi bien en hiver q'en été (prendre un parapluie par précaution). Température oscillant entre 13 et 19 ° C.

Le bateau a accosté au port de Cadix pour 8 heures avec consigne de revenir à bord au plus tard à 16h30 pour un départ programmé à 17 h.

Temps d'escale : 8h30

Type d'excursion choisie : à pied. Rythme très doux.

Les excursions proposées par MSC :

scan0049 scan0050

Navettes MSC et transports locaux :

Il n'y avait pas de navettes MSC car le bateau dépose en ville directement.

A la sortie du port, il y a plein de personnes pour distribuer des cartes de la ville de Cadix et vous invitez à rejoindre un taxi ou les bus touristiques. Le trajet de ces derniers propose 12 arrêts touristiques pour une durée de 60 mns. L'arrêt principal est situé à proximité direct de la sortie du port, sur la plaza de San Juan de Dios (point bus stop n°1 sur la carte ci-jointe). Le coût est de 15 € en moyenne par adulte. Je vous mets après un lien vers la société :

http://www.city-sightseeing.com/index.phtml?command=search&clear-search=true&destinations=Cadiz

Vue de Cadix à partir du Poesia et vue des bus touristiques devant le Poesia pour vous aider à évaluer la distance :-D

t_l_cat_avril_2011_576 t_l_cat_avril_2011_571

Personnellement, vu le plan de Cadix et compte-tenu de la durée de l'escale, nous avons optés pour la marche à pied. Le tour de la ville est assez rapidement fait.

Carte :

scan0047scan0048

 

Commerces :

Les seuls commerces ouverts le dimanche à Cadix sont les restaurants et les cafés, quelques boutiques à touristes autour de la cathédrale et les boutiques de fleurs sur la plaza de las flores à proximité du marché qui lui était également fermé. Ces commerces se sont ouverts progressivement à partir de 10h.

La cathédrale, sa tour de la pénitence (Torre de Poniente) et son musée archéologique (Yacimiento Arqueologico) :

A Cadix, nous traversons un dédale de ruelles étroites et poussiéreuses pour certaines.

Tout à coup, on rencontre une place romantique, un bâtiment à l'architecture atypique. Il ne faut pas hésiter à "se perdre" un peu pour avoir de bonnes surprises.

t_l_cat_avril_2011_570 t_l_cat_avril_2011_567 DSCN6842 t_l_cat_avril_2011_429 t_l_cat_avril_2011_432

t_l_cat_avril_2011_433 t_l_cat_avril_2011_435 t_l_cat_avril_2011_436 t_l_cat_avril_2011_439 t_l_cat_avril_2011_440

t_l_cat_avril_2011_441 t_l_cat_avril_2011_442 t_l_cat_avril_2011_443 t_l_cat_avril_2011_446 t_l_cat_avril_2011_448 t_l_cat_avril_2011_450

 

On rencontre également de drôle de grafitis.

t_l_cat_avril_2011_569 t_l_cat_avril_2011_449

De la même manière, on entraperçoit au bout d'une ruelle, cette vision du monument, dont la façade est partagée entre deux couleurs. La construction de la Belle de Cadix a duré 116 ans, ce qui explique la superposition de différents styles architecturaux.

DSCN6837 DSCN6838

La visite de la cathédrale est gratuite mais est possible qu'en dehors de la tenue des messes. Comme il était encore trop tôt, nous avons été visiter la tour de droite, tour appelée la Torre de Poniente. L'entrée est de 4€ par adulte. Vous pouvez achetez pour 6€ un billet combiné avec le musée d'archéologie de la cathédrale (économie de 2 €).

scan0045 

Le vendeur à l'accueil ne parlait pas du tout le français. Une explication est donnée en haut de la tour en français. Le panorama la-haut est splendide.

DSCN6845 DSCN6843 DSCN6847 DSCN6849

Nous nous sommes rendus ensuite au musée d'archéologie qui lui se tient sur le côté gauche de la cathédrale. Pour 1 € en plus du billet combiné, vous pouvez avoir une viste en fançais via des écouteurs.

 scan0046

 On y apprend que la cathédrale et les maisons alentours ont été construits sur d'anciens vestiges romains et autres invasions. Messieurs, faîtes attention à vos têtes si vous mesurer plus d'1m80.

Nous sommes revenus un peu plus tard vers 12h environ, et nous avons pu entrer dans la cathédrale elle-même.

DSCN6851 DSCN6852 DSCN6853

Puis, nous sommes repartis pour chercher un restaurant abrité à cause de la pluie.

Nous avons trouvé notre bonheur sur la plaza de las flores aussi appelé marché aux fleurs.

La place regroupe en dehors des restaurants et cafés, des petites maisonnettes réservées aux vendeurs de fleurs.

t_l_cat_avril_2011_454 t_l_cat_avril_2011_455 t_l_cat_avril_2011_516

Parc de Génoves et les castillos :

Je vous invite à terminer votre visite en commançant par le castillo de Santa Catalina. Dans son enceinte, en accès libre, vous y découvrirez des tableaux espagnols et des expositions. Attention, toutefois, une partie dédiée à l'art contemporain n'est pas approprié pour les jeunes de moins de 18 ans et aucune signalisation n'est faîte en ce sens.

t_l_cat_avril_2011_529 t_l_cat_avril_2011_530 t_l_cat_avril_2011_531 t_l_cat_avril_2011_534 t_l_cat_avril_2011_533

t_l_cat_avril_2011_535 t_l_cat_avril_2011_537 t_l_cat_avril_2011_538 

Nous avons poursuivi par le parc de Génoves. Le jardin est différent de celui de Malaga car plus travaillé mais également très beau et je vous promets une agréable balade à pied.

t_l_cat_avril_2011_544 t_l_cat_avril_2011_545 t_l_cat_avril_2011_546 t_l_cat_avril_2011_547

t_l_cat_avril_2011_551 t_l_cat_avril_2011_558 t_l_cat_avril_2011_560 t_l_cat_avril_2011_561

En longeant la côte, vous profiterez de la mer, de la vue de la baluarte de la candelaria, d'autres petits jardins, tout ca en remontant tout doucement vers le bateau. Un vrai délice !

 

 

Posté par Ericat à 00:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2011

Samedi 2 avril : Arrivée à Malaga

 
Le temps était ensoleillé. Température oscillant entre 15 et 26 ° C.

Le bateau a accosté au port de Malaga (quai Attraque Norte) pour 13 heures avec consigne de revenir à bord au plus tard à 20h30 pour un départ programmé à 21 h. Le départ a eu lieu dans les faits vers 21h15 car 2 personnes n'étaient pas au rendez-vous. Après plusieurs annonces appelant les personnes sur le bateau (au cas ou leur renregistrement à bord aurait faili), le bateau a largué les amarres et commencé les manoeuvres pour quitter le port à 21h05. Un taxi est arrivé à vive allure et le bateau s'est de nouveau amarré. Les personnes sont arrivés en courant et ont pu monté à bord in extremis par la passerelle d'urgence.

Temps d'escale : 7h30

Type d'excursion choisie : à pied.

Les excursions proposées par MSC :

excursions

DSCN6671

 

DSCN6675

Carte :

scan0045

scan0046

Navette MSC et transport :
Des navettes MSC étaient proposées pour atteindre le début de la ville avec une indication de 10 mn comme durée de trajet en bus (Tarif 6 € par adulte et par enfant). Un départ prévu toutes les 15 minutes, dernier bus navire-ville à 19h et dernier bus ville-navire à 20h.

Nous avons fait ce parcours en 20 minutes à pied, que du plat, tout en flanant vraiment à observer les bateaux (à noter que vu l'attente pour obtenir une place dans les bus, nous sommes arrivés quasi en même temps que des personnes qui attendaient pour monter dans le bus au moment ou nous sommes partis). Ci-joint une photo de loin pour voir un aperçu du trajet jusqu'à la plaza de la Marina. Pour vous situer sur un plan, la place en forme d'étoile est la Plaza de toros de la Malagueta, la plaza de la marina étant situé à l'autre bout de la rangée d'arbres.

Un point d'information (équivalent de nos offices de tourisme) se trouve sur cette plaza et vous trouvez également des bus panoramiques (nous n'avons malheureusement pas relevés les tarifs).

 

DSCN6730

DSCN6731

 

Commerce :

Les magasins de Malaga sont normalement ouverts de 10h à 13h30 et de 17h à 21h.
Il y a un supermarché SUPERSOL situé dans la calle Atarazanas sir le besoin en bouteille d'eau se fait ressentir (17 centimes la bouteille). Il est ouvert de 9h à 14h30 puis de 17h à 21h. Nous n'avons pas eu de problème pour conserver notre eau lorsque nous sommes remontés sur le bateau. Des croisièristes ont pu conserver également de la sangria car elle était en tetrabrick et non dans une bouteille de verre.

Le centre ville ancien situé autour de la cathédrale est essentiellement rempli de restaurants et cafés qui restent ouvert tout le temps de notre présence à Malaga. Dans la calle Granada, vous pourrez passer devant le restaurant de l'acteur Antonio Banderas (photo 5) ou les groupies sont là dans l'espoir de l'apercevoir. Lorsque nous étions à Malaga, le festival du cinéma se tenait. En règle générale, l'acteur y est présent mais, selon les derniers potins, il semblerait qu'il n'y descendra qu'à Paques ????

DSCN6750

Les boutiques, fermées jusqu'à 17h sont situées principalement sur la calle Larios et la calle Nueva, la rue parallèle. Ces deux rues sont les principales rues commerçantes pour les chaussures et les vêtements. Le marché central d'Atarazenas était quant à lui fermé au moment de notre passage.

Promenade botanique :

Toute l'allée d'arbres que vous apercevez  est en fait un petit paradis botanique ou vous pouvez flaner pour découvrir une végétation luxuriante. L'odeur ennivrante des orangers enchante encore mon odorat. Première rencontre avec des mendiantes qui vous demande la charité en vous forçant à accepter des fleurs cueillies sauvagement dans ce lieu magnifique. Aux abords de ce jardin, vous trouverez des calèches qui vous proposent une visite d'1 heure dans la ville pour 30 € par personne  !!!

DSCN6730

 

DSCN6686

 

DSCN6685 

DSCN6680


ALCAZABA et GILBRAFARO :

 Alcazaba et Gibralfaro sont d’anciennes forteresses militaires datant de la période de la domination arabe.

 L’accès d’Alcazaba se fait par la calle de l’Alcazabilla.

DSCN6688  DSCN6689

 scan0047 scan0048

A l’intérieur des murs, se dresse un palais entouré d’un jardin magnifique et offrant un panorama spectaculaire.

Tout d’abord, lorsque vous y pénétrez, vous découvrez les anciennes murailles et vous vous laissez guider par les allées pavées vers les hauteurs pour admirer le panorama. Votre regard est attiré par le charme de ces vieilles pierres, des arbres et des végétaux qui les entourent.

DSCN6696 DSCN6697 DSCN6700 DSCN6701 DSCN6703

 

Puis, vous vous rendez compte qu’il n’est pas possible de rejoindre le Gibralfaro car les parties entre les deux n’est pas accessible au public.

 

Vous redescendez alors vers les bâtiments du bas et au grès de votre balade, vous passez une arche et pas à pas, vos yeux s’émerveillent en découvrant une multitude de petits patios ou jardins où les photographes emmènent les futurs mariés pour leurs photos de mariage. L’odeur des fleurs et des orangers s’entremêlent, c’est ce qui me restera de Malaga, une ville aux mille senteurs. Une fontaine d'eau potable est installée.

 

 

DSCN6705 DSCN6707 DSCN6708 DSCN6709

DSCN6710 DSCN6714 DSCN6715 DSCN6716

DSCN6719 DSCN6721 DSCN6725 DSCN6727

En ressortant d’Alcazaba, nous avons pris la route pour le sommet afin de rejoindre la forteresse de Gibralfaro en longeant l’Alcazaba par la droite.

2 possibilités s’ouvrent alors à vous, une route qui commence à grimper pour effectuer la montée à pied et une autre, pratiquement au niveau de l’allée botanique, qui vous mène vers un ascenseur pour monter à Gibralfaro.

Nous avons optez pour le grand air et 45 minutes de côte à monter joyeusement pour le plus grand malheur de mes pieds et le plus grand bonheur de nos yeux. La montée est assez raide, en grand serpentin et il vaut mieux être bien chaussé. La vue est exceptionnelle et permet d’observer le théâtre romain juste en dessous.

Vous trouverez là-haut le bus panoramique en visite, des taxis et un petit stand ou vous pouvez acheter boisson et glace. Un joueur de guitare faisait également écouter quelques sonorités espagnoles en prime.

 

Pour redescendre, nous n’avons pas pris le chemin en serpentin mais tout un dédale de marche qui partait à proximité qui nous a menés vers la Plaza de Toros la malagueta tout en découvrant des petites esplanades luxuriantes de fleurs.

Le coût des 2 visites est de l’ordre de 4€20 par adulte et les bâtiments sont ouverts de 9h à 18h en hiver, jusqu’à 20 heures en hiver. 


CATHEDRALE DE L'INCARNATION DE MALAGA :

La cathédrale (photo 6) est un des monuments majeurs de la Renaissance en Andalousie et est appelé « La Manquita » (la manchotte) par les habitants de Malaga.

Elle se situe à l'intérieur des anciennes fortifications arabes et forme un grand ensemble architectural avec l'Alcazaba et le château de Gibralfaro. Elle fut construite entre 1528 et 1782.

L'intérieur est de style Renaissance. L'édifice est de forme rectangulaire et comporte trois nefs, d'égale hauteur, la nef centrale étant plus large que les collatérales. La clôture du chœur est une œuvre d'art.

DSCN6765 DSCN6766 DSCN6767 DSCN6770 DSCN6771 DSCN6779

DSCN6786 DSCN6787 DSCN6788 DSCN6789 DSCN6796 DSCN6793


La façade, dissymétrique dans sa partie supérieure car seule la tour nord est achevée, est de style Renaissance. Elle comporte deux niveaux. Le niveau inférieur est rythmé par trois arcatures percées de portails et séparées par des colonnes de marbre. Au-dessus des portails se trouvent des médaillons; ceux des ports latérales représentent les saints patrons de Malaga, Saint Cyriaque et Sainte Paule; le médaillon central est décoré d'une scène biblique.

La tour sud est restée inachevée, d'où l'aspect déséquilibré de la façade.

DSCN6800 DSCN6801 DSCN6802 DSCN6803 DSCN6797

A noter malheureusement, beaucoup de mendiants à l'entrée de la cathédrale.

Nous sommes tombés sous le charme intérieure de ce monument. A voir absolument.

La visite libre est de 5 € par personne.

 

MUSEE PICASSO ET MAISON NATALE DE PICASSO

Le musée est aménagé dans le Palais de la Buenavista, un bâtiment du XVI ème siècle.

L’entrée est située à proximité de l’Alcazaba, par la calle San Augustin.

Nous n’avons pas visité le musée car celui-ci ne nous paraissait pas assez intéressant d’après les avis que nous avions trouvé sur internet. Celui-ci se compose essentiellement de dessin et de gravures (environ 200 œuvres) et d’une bibliothèque regroupant près de 1000 livres sur Picasso.

Le Musée est ouvert de 10h à 15h. Le prix est de 8 € par adulte.

Un couple l’a visité et nous a effectivement fait un retour en ce sens (musée pas pédagogique).

Sur la plaza de la Merced située à deux pas de la, la maison natale de Picasso est également ouverte au public. Malheureusement, tout se ferme en Espagne à partir de 14 h (sauf pour les restaurants et cafés) et nous n’avons pas pu visiter.

 maison_natal_picasso picasso_trottoir

LE CADRE ET L’AMBIANCE DE LA VIEILLE VILLE

Nous avons découvert une ville en effervescence qui fêtait leur 50ème festival  du cinéma.

Malaga avait déroulé de grands tapis rouge sur les grands axes du centre historique.

Des grands écrans, des grandes scènes et des gradins étaient installés dans l’attente des festivités du soir que nous avons malheureusement ratées parce qu’il fallait reprendre le MSC POESIA.

Toutefois, nous avons rencontrés, au gré de notre balade au travers des petites ruelles,  de drôle de personnage.

DSCN6745 DSCN6749  DSCN6751 DSCN6744 DSCN6743

DSCN6740 DSCN6739 DSCN6816 

2 bateaux corsaires "attrape touristes" se tiennent fièrement le long du port et ne vous manquerez pas de passer à côté d'eux. L'un, le plus petit, est un piège à photographe et l'autre, plus grand, est proposé à la visite pour 5€ (boisson incluse). Le bateau est quasi vide (salles pour réception) et perd de son cachet en le visitant.

DSCN6677 DSCN6806 DSCN6809 DSCN6811 DSCN6815

Posté par Ericat à 13:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vendredi 1er avril : Navigation en mer en direction de Malaga

Le temps était ensoleillé avec des nuages. Température oscillant entre 14 et 18 ° C.

Pas grand chose à faire, à part se prélasser au bord de la piscine (mots croisés et sudoku disponibles en français près du monsieur qui vous prête les serviettes), trouver ses marques sur le bateau et se préparer pour la soirée de gala.

Avant le spectacle du soir, nous avons eu la présentation du commandant, Giacomo Romano et de son équipage. Le bateau étant quant à lui piloté par Microsoft.  

DSCN6661

DSCN6662

 

Posté par Ericat à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jeudi 31 mars : Embarquement à Gênes

Pour se donner une vision globale (temps, excursion, jour des excursions…), je vais essayer de garder la même trame de détails

Le temps était ensoleillé avec des nuages. Température oscillant entre 15 et 19 ° C. Le bateau devant partir à 18h, les derniers retardataires devaient embarquer pour 17h30 au maximum.

Vous pouvez apercevoir dans les photos jointes Gênes vue du bateau. Notre bus s'est arrêté en dessous de la route surélevée que l'on apercoit, et vous pouvez voir également le bâtiment dans lequel il fallait entrer pour accomplir les formalités d'enregistrement avant de monter sur le bateau.  

 

DSCN6633

DSCN6634

Posté par Ericat à 13:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le côté pratique sur le Poesia - De l'embarquement au débarquement

Alors, je vais essayer de regrouper ensemble le maximum d'observations et d'informations. Comme pour certains, il s'agit de leur première croisière, je vais commencer par un 1er post regroupant les informations générales concernant l'embarquement, le bateau et le débarquement. Puis, dans d'autres posts (le temps de tout digérer), je ferais part de ce que nous avons fait ville par ville et les informations que nous avons pu glanées. Bien sûr, si des questions restent encore et que je peux y répondre, je me ferai un plaisir de le faire.

BUS A NICE

Le rendez-vous était donné pour 10h45 devant la gare de Nice (ville). Comme il n'y avait pas de train en provenance de Paris compatible avec cet horaire, nous avons dormi à Nice la veille chez des amis. Il y a plusieurs bus qui prennent des voyageurs à cet endroit. Il n'y avait pas de panneau pour dire ou nous devions attendre exactement et les bus présents ne portaient pas mention "MSC Croisière" ou "MSC POESIA". De même, les 2 bus alloués ne comportaient pas le nom du fournisseur qui était indiqué sur notre fichier. Les personnes devant prendre le bus pour le POESIA et ayant reçu leur fichier par la poste préalablement avaient collés les étiquettes spécifiques sur leurs bagages ce qui a permis de créer un groupe spécifique. Les bus sont ensuite arrivés et une hôtesse (parlant assez bien le français) a récupéré les fichiers de vouchers. Les bagages ont été mis en soute (et seront expédiés ensuite directement dans nos cabines sur le navire - pensez à garder ses papiers, médicaments et autres objets indispensables avec soi). Certains n'avaient pas reçus leur fichier contrat et ont du attendre pour obtenir les documents auprès de l'hôtesse ainsi que les étiquettes pour ls valises. Le 1er bus est parti à 11h à moitié plein pour aller récupérer ceux qui arrivaient par avion à l'aéroport de Nice. Il est revenu ensuite et les deux bus ont pris la direction de gênes vers 11h30. Nous sommes arrivés au port de gênes vers 14h30-14h45 après un voyage à l'italienne. Nous avions un chauffeur assez jeune et comme nous étions un peu en retard, nous avons senti quelques personnes stressées qui ont préférées, lorsque cela était possible, prendre place au milieu du bus et hors de portée des fenêtres (doublement rapide de camions et autres dans les tunnels très étroits côté Italie).

EMBARQUEMENT (et ce qu'il y a à faire dès l'arrivée)

DE L'ARRIVEE DU BUS A LA PROCEDURE D'EMBARQUEMENT

Nous sommes donc arrivés au port de gênes vers 14h30-14h45 pour un embarquement prévu à 15h.

A la descente du bus, l'hôtesse est restée avec les personnes n'ayant pas reçu leur fichier contrat par la poste. Il n'y avait pas d'autres personnels et tout le monde a commencé à se diriger vers le bateau tout naturellement. Nous avons du entrer dans un bâtiment longeant le bateau (plus par logique et en suivant les quelques personnes qui semblaient connaître que par des indications mais heureusement qu'à 1 ou 2 moment des personnes du port faisait comprendre que le cheminement pris n'était pas le bon ou qu'il fallait prendre un ascenseur). Enfin, nous sommes arrivés devant la file d'attente de l'embarquement (qui a été assez rapide - 20 minutes entre le début de la file et la montée sur le bateau).
A ce niveau, on nous a remis un ticket avec un numéro au début de cette file.
Juste après la file, il y avait un grand comptoir pour achever l’enregistrement (présentation carte d’identité, prise photo obligatoire, remise de notre carte nominative….). Attention, pour les nouveaux croisiéristes, cette carte nominative, est comme une carte bancaire sans sécurité sur le bateau. En cas de perte, il faut le signaler au point d’information au pont 5 le plus rapidement possible. N’importe qui peut, avec elle, commander des boissons aux bars, se rendre dans votre cabine ou faire des achats dans les boutiques. Tous les frais engendrés entre la perte de votre carte et la désactivation au point d’information seront à votre charge.
Cela a duré 5 minutes environ (nous avions fait le pré-enregistrement en amont sur le site internet de MSC).
On a ensuite suivi la foule vers l’accès de la passerelle pour monter sur le bateau. Ne peuvent monter que les personnes ayant le numéro indiqué sur l’écran près de l’hôtesse (cf numéro donné lors la précédente file attente). En attendant que l’on appelle ce numéro, il y a des documents à ramasser sur des tables (prendre en français le journal de bord spécial embarquement, le descriptif des excursions, les promotions en cours pour les packs de boissons…).
On passe la dernière barrière, une petite photo pou le plaisir et on se retrouve sur le bâteau. Le personnel dirige la foule vers les chambres.
La cabine était disponible quant à elle depuis 13h (avec un plan détaillé du bateau).

BUFFET DE BIENVENUE
Un buffet de bienvenue sera servi à la cafétéria (pont 13- arrière du bateau) entre 12h et 16h30.

SUR LE BATEAU

RESTAURANT ATTITRE DU SOIR
Le choix de service au restaurant le soir (1er service = 18h30 et 2ème service = 21h) est inscrit sur votre carte nominative remis lors de l'embarquement. Si le choix ne correspond pas à ce que vous voulez (attention, il peut y avoir des différences entre votre contrat et ce qui est mentionné sur votre carte nominative au moment de l'embarquement), le maître d'hôtel vous attend au meeting room (pont 6 - Milieu du bateau - à l'entrée du Zebra Bar) pour changer de service. Pour notre part, nous avons trouvé ce dernier (ainsi que la personne avec qui il était lorsque nous avons été reçu) était assez froid (genre famille adams) et très collet monté, une véritable carricature. Ils ne parlaient pas le français.
Les repas sont bons mais le contenu des assiettes est peut-être très peu garni pour certains. Vous pouvez commander plusieurs plats sans problème.

CAFETARIA et autre restaurant Le Fontane non payant le matin et le midi

Possibilité de se faire livrer gratuitement le petit-déjeuner en cabine.

Le matin et le midi, vous avez la possibilité d’être servi au restaurant le Fontane. Plus long mais plus calme.

A la cafétéria, vous pouvez manger matin, midi, gouter et soir si vous ne souhaitez pas manger au restaurant qui vous a été désigné. Attention, il faut souvent donner du coude contre le tempérament un peu trop impoli des croisièristes italiens et russes.
Pour ceux qui veulent du chocolat chaud, il faut demander des sachets de chocolat en poudre au niveau des boissons (pas du bar) car ils ne les mettent pas à disposition. Les boissons gratuites sont disponibles à l’emplacement du café, une grille ferme l’accès dès qu’il n’est plus l’heure d’ouverture de la cafétéria. Des serveuses proposent sur des boissons toutes préparées parfois, attention certaines sont payantes. De toute façon, lorsque c’est le cas, ils vous demandent votre carte nominative pour la facturation.
La nourriture proposée est moins raffinée que dans les restaurants. Pas mal de choses peuvent ne pas plaire mais ce n’est pas du à la mauvaise qualité des ingrédients mais plutôt à l’utilisation en cuisine de produits que nous n’utilisons pas (ex : macédoine de légumes mélangé à de la crème type ricotta au lieu de la traditionnelle combinaison mayonnaise-sel-poivre). Les gâteaux sont également préparés avec cette crème et assaisonnée de goût chocolat ou fraise. Résultat : on a tendance à manger un peu la même chose. Par contre, les salades et les fruits sont bons (melons pas trop murs parfois). Par notion de grill sur le programme de bord, il faut entendre hot-dog et hamburgers.
L’avant dernier soir s’est tenu à 12h le buffet magnifique. Il y avait des décorations en glace, des sculptures de légumes, des pains travaillés. C’était beau. Juste un bémol sur la nourriture servie qui relevait du surgelé décongelé pour certains plats ce qui donnait un goût assez mouillé.

RESTAURANTS PAYANTS

Il y a donc 2 restaurants payants : un japonais et une pizzéria.

Pour le japonais, il y eu en promotion à 15 € par personne (hors boisson et service) avec une sélectionde la cuisine japonaise.

Pour la pizzéria, il y eu en promotion un repas à 7 € par personne (pizza + boisson)-Sinon, menu à 20 €. Possibilité de se faire livrer en cabine sans supplément.

PACKAGES BOISSONS
Les packages boissons du bar (cocktails...) prépayés sont à retirer au rendez-vous Bar (pont 5- milieu du bateau) de 12h30 à 17h45.

Nous avions pris un forfait "cheers". Celui-ci nous permettait de prendre des boissons (eau, vin, soda) lors des repas au restaurant (sauf les 2 restaurants où il faut payer) et à la cafétéria. L'un dans l'autre, c'était pas plus mal que de s'embêter avec des tickets pour obtenir les bouteilles si l'on souhaite boire du vin et du soda. Au restaurant, nous demandions suffisamment de bouteilles d'eau pour la nuit et les excursions sans souci. Le forfait était indiqué par un petit sticker vert sur notre carte individuelle. A noter que pour ce forfait, si quelqu'un le veut, toute la cabine devra prendre le même forfait.

A noter qu'il était proposé à l'arrivée, des forfaits boissons :

- 14 bières pour 62 € au lieu de 68€60
- 12 cocktails alcoolisés au choix pour 67 € au lieu de 75 €
- 10 milk-shake, ice-shake etc pour 23 € au lieu de 33 €
- 7 cocktails sans alcools + 7 cannettes de Red Bull pour 36 € au lieu de 54€60

Au restaurant, il était proposé chaque soir des vins en promotion. A noter qu'il avait chaque jour (indiqué dans le journal de bord) une promotion concernant à chaque fois un cocktail non alcoolisé et un cocktail alcoolisé.

Sur les menus des boissons que vous trouverez dans les bars, il faut penser à ajouter les 15 % de service qui ne sont pas mentionnés dans les prix indiqués (ex tarif sans forfait : bouteille d'eau 1 litre = 2€10 (avec 15 % = 2€50 environ); coktail non alcoolisé = 1er prix 3€90 hors service ou 3€50 environ le cocktail du jour en promotion ; coktail alcoolisé = 6€ environ ou 5€70 pour le cocktail du jour hors service ; expresso = 1€30 (soit 1€50 avec service); bière 40 cl = 4€90 hors service).

GARDE DES ENFANTS

Le MSC POESIA n'a pas de service de garderie. Le Miniclub est réservé aux enfants de plus de 3 ans. Vous pouvez les laisser aux moniteurs du club pendant les excursions en les prévenant. Ils se chargeront de les occuper et de les faire manger à la cafétaria si nécessaire. Les programmes pour les enfants sont disponibles au pont 14 et au point d'information au pont 5. 3 clubs : 3/6 ans, 7/12 ans et 13/17 ans. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas autorisés à se déplacer seul sur le bateau.
Par contre, n'ayant pas emmenés mes enfants, je ne peux pas dire ce qu'il en est de la qualité de l'animation. Toutefois, il est préférable de vous avertir que le français n'est pas très courant sur le bateau (même à l'accueil). Les espaces jeux des plus jeunes (moins de 12 ans) n'étaient pas remplis malgré le nombre d'enfants présents. Nous avons vus pas mal d'enfants faisant les excursions même à pied (certains de 5/6 ans en marchant derrière leurs parents à peine éveillés, le pouce dans la bouche et le doudou dans la main).
Pour les plus grands, sur le pont 13, il y a le minigolf (qui était en réparation à notre arrivée), 1 baby-foot et deux tables de ping-pong.

SECURITE ENFANT de moins de 12 ans

Les enfants doivent porter pendant toute la durée de la croisière un bracelet jaune qu'il faudra compléter avec nom, numéro de cabine et point de rassemblement (muster station indiqué sur votre carte nominative).
En cas d'urgence sur le bateau et si les enfants sont confiés au personnel de bord, les enfants serons amenés au point internet situé au pont 7 (point "retrouvailles" enfant) ou vous devrez les récupérer avant de vous rendre à votre muster station (voir exercice de sauvetage). Au cas où les enfants se perdent sur le bateau, pensez à leur donner un point ou ils devront vous attendre, le plus simple étant celui-là.

EXERCICE DE SAUVETAGE

Un exercice de sauvetage a eu lieu à 17 heures le jour de notre arrivée conformément aux lois internationales sur la sécurité en mer. La participation est obligatoire. Pour évitez de courir, vous trouverez cette information dans le journal de bord (Daily programme) que l'on vous a remis lors de l'embarquement. Avant de monter sur le pont qui vous sera attribué (Muster station) en cas éventuel de problème, vous devez aller récupérer vos gilets de sauvetage dans l'armoire de votre chambre. Le pont sur lequel vous devez vous rendre ensuite est indiqué sur le gilet de sauvetage par une lettre (la lettre est également inscrite sur votre carte nominative remis lors de l'embarquement) mais le personnel vous guidera dès que vous atteindrez un des escaliers. Sinon, la procédure d'évacuation est indiquée sur la porte de votre cabine.

REUNION D'INFORMATION SUR LA VIE A BORD et présentation des excursions

Une réunion d'information spéciale Français a eu lieu à 17h45 le jour de notre arrivée au Pigalle Lounge (Pont 7- Arrière du bateau). Vous trouverez cette information dans le journal de bord (Daily programme) que l'on vous a remis lors de l'embarquement. Lors de cette réunion, quelques excursions ont été présentées brièvement, une réunion spécifique devant se tenir le lendemain matin pendant la journée dédiée à la navigation. Le bureau des excursions se situe au pont 6.

EXCURSIONS

Nous n’avons pas pris d’excursions organisées. A noter toutefois que, selon nos colocataires de tablée, les informations fournies en français par les guides étaient extrêmement courtes par rapport aux autres langues (besoin de traduire en allemand ou en anglais pour avoir un complément). Pour Gibraltar, il n’y avait pas assez de français pour obtenir un guide (on proposait d’écouter un mp3 à la place). Sur l’ensemble des guides, une seule était française et parlait donc couramment le français. Toujours selon les dires de nos colocataires de tablées, la visite de Barcelone était très complète par rapport aux précédentes excursions (A noter que le monsieur comprenait l’allemand et a pu faire la traduction à sa femme de ce qui n’était pas dit en français).

TELEVISION INTERACTIVE DANS LA CABINE

1 seule chaine de télé en français sur le canal 24 (France 24) - Sur la chaine 29, on peut consulter la position du bateau, le vent, la vitesse etc... Possibilité de voir les séances filmées en cours de la croisière (ce qui constituera le DVD de la croisière). Les films à la location sont très peu accssibles en français, même sous-titrés. Vous pouvez également voir des images des villes que la croisière traverse.

BOUTIQUES DE DUTY-FREE
Pas la peine de se précipiter sur les boutiques. Il y aura des promotions et des braderies chaque jour. Vous en serez informé dans le journal de bord.

ANIMATIONS

Tout se passe essentiellement au Zebra bar ou sur le pont 13 autour de la piscine. Il y a des jeux plus ou moins de mauvais goût qui font le bonheur de la clientèle italienne (élections de Miss Poesia, de Monsieur Italie...), du Bingo (accessible pour ceux ne parlant que le français), des cours de danse chaque soir (trop de monde en général pour les pistes mais accessibles au non-anlophones), des animations musicales (musique pour les plus anciens au Zebra bar, plus jazzy ou classique dans es autres lounges mais avec la fumée de cigarettes en prime), des quizzs (mieux vaut être anglophone), du stetching ou aérobic, des tournois (inaccessible car pris d'assauts par les ados italiens), karaoké (exclusivement italien), art & craft pour les créatifs (costume de carnaval, fleur en papier crépon). Les animateurs, sauf 1 petite blonde qui est française, ne parlent que 2 ou 3 mots de français. Le soit, nous avons eu des spectacles variés : danse, tableaux de comédies musicales ou d'opéras italiens, numéros de cirque (pas très impressionnant mais nous voyons avec nos enfants beaucoup de numéros de cirque et d'acrobaties), ventriloque (excellent en multilingue), 1 magicien (moins bon car on voyait ces trucs parfois). Et, chaque soir, le couplet traditionnel de 15 minutes de la directrice de croisière, 7 mn en allemand, 7 mn en italien, 5 minutes en espagnol et 1 minute en français. A noter, que pour ceux du 1er service au restaurant, si vous vous dépêcher à peine, vous avez le temps de vous glisser pour voir la première session du spectacle (19h30) plutôt que d'attendre 21h30. Préférez l'accès par le pont 6, les places en hauteur n'ayant pas forcément une bonne vision à cause des barres de protection qui coupe la vision en 2.

TENUE DU SOIR

Nous avons eu 2 soirées de gala (costume et cravate obligatoire dans les restaurants), une le 2ème soir (dédié à la journée en navigation) et l'autre à Alicante. Il y a eu également une fête tropicale ou tout le monde était censé s'habiller façon tropical + une soirée ou il fallait veste + chemise + pantalon de ville sans cravate. Le reste du temps, c'était tenue décontractée.

SALLE DE SPORT – ZONE COIFFEUR / THERMES / MSC aurea SPa
Il y a de temps en temps du personnel un employé parlant le français, sinon faut utiliser l’anglais.
Le tout est regroupé au pont 13, sur le devant du bateau.
La salle de sport est ouverte de 6h à 22h le soir. Il faut impérativement des baskets pour y pénétrer. Une décharge est à remplir à l’entrée de la salle pour pouvoir utiliser les appareils. Il y a des serviettes à disposition côté gauche de la salle. Pas de fontaine, il faut donc prévoir de l’eau.
Le coiffeur est ouvert de 9h à 21h. En gros, pour un shampoing, coupe et brushing, faut compter 50 € à minima. Il y a eu des promotions à un moment pour les hommes pour coupe et brushing à 18€ au lieu de 25 € et pour les femmes à 22 €.
L’accès au centre thermal se fait de 9h à 21h. Il y a 1 sauna femme, 1 sauna homme, 1 hammam femme et 1 hammam homme. Le tout dispatcher autour une salle commune aux hommes et aux femmes. 3 jacuzzis aux températures différentes sont également accessibles dans une zone annexe du centre. Ayant testé, je conseille de vous y rendre le matin avant 11 heures pour trouver un moment de sérénité. Quelques tarifs :
1 entrée d’1 heure = 16 € (promotion à 15 € en cours de croisière puis 25€ pour 2 personnes)
1 entrée avec accès possible pendant toute une journée = 30 € (promotion en cours de croisière = même tarif mais avec un accès pour 2 personnes)
3 entrées d’1 heure = 42 €
1 entrée avec accès possible pendant toute la croisière = 99 €
1 entrée avec accès possible pendant toute la croisière pour 2 personnes = 169 €

Concernant les autres offres du MSC Auréa Spa, quelques prix en vrac :
Formule SANTHI : bain de pieds + peeling complet du corps avec des sels aromatiques + massage balinais + 1 entrée pour le centre thermal = 152 € (promotion à 99 € en cours de croisière)
Massage balinais de 30 mn = 70 € (promotion à 49 € en cours de croisière puis 35 € ou à 98 € si 2 massages commandés)
Massage balinais de 45 mn = 99 € (promotion à 69€30 en cours de croisière)
Massage balinais de 60 mn = 126 € (promotion à 88€20 en cours de croisière)
Traitement facial anti-âge = 70 €
Traitement facial anti-âge + pressothérapie = 152 € (promotion à 99 € en cours de croisière)
Traitement du lifting du visage + traitement anti-cellulite ou tonifiant = 156 € (promotion à 68 € en cours de croisière)
Massage de pierre chaude = 105 € (promotion à 65 € en cours de croisière)
1 séance de douche solaire au solarium = 13 € (promotion à 8 € en cours de croisière)

VEILLE DU DEBARQUEMENT

La veille du débarquement, nous avons trouvé sur le lit dans notre cabine des étiquettes colorées (à compléter avec nom, adresse, numéro de portable et nom du navire) que nous devions attacher à chaque valise si nous désirions que ces dernières soient débarquées par le personnel. Cela évite de se coltiner ces dernières partout au petit matin. Prévoir toutefois de conserver un sac avec ses affaires de rechange + affaire de toilette + sac à main et papiers d'identités pour le débarquement (certains l'ont oublié). Les bagages étiquetés sont à placer ensuite à proximité de la porte de la cabine côté extérieur et ce avant 1h00 du matin.
Le mini-bar de la cabine a été fermé à clé à compter de 18 heures pour la comptabilité.
La carte nominative pouvait permettre des paiements jusqu’à 2 heures du matin, au-delà, tous les achats se font en espèces (boissons et boutiques).
Une réunion d’information s’est tenue pour expliquer tout ceci dans le courant de l’après-midi.

DEBARQUEMENT

Pendant la nuit, le journal de bord du débarquement ainsi que la feuille de comptabilité (en 2 exemplaires) ont été glissé sous notre porte. Si vous avez fait une demande de paiement par carte bleue, il suffit de vérifier l’exactitude des frais, de signer un des exemplaires et de l’apporter au bureau comptable (en face du point d’accueil au pont 5).

La chambre doit être libérée au plus tard à 7h30. Vous pouvez aller ensuite prendre votre petit déjeuner avec vos bagages à main tranquillement jusqu’à 8h30 facilement.

Selon la couleur des étiquettes que l’on nous a remis la veille pour les bagages, est indiqué sur le journal de bord le lieu de rendez-vous pour le départ. Il faut s’y rendre et attendre que l’on appelle votre couleur. Garder à porter de main la carte nominative qui va être une dernière fois utilisée pour quitter le bateau. Il faut suivre ensuite le cheminement jusqu’aux bagages qui attendent à terre et les retrouver. Beaucoup ont les mêmes valises, pour plus de faciliter nous avions mis un signe distinctif pour pouvoir retrouver les valises éparpillées dans la salle. Après avoir récupérer les bagages, nous sommes sortis du bâtiment où un nombre important de bus attendait. Il a fallu retrouver le bon bus seuls.

Posté par Ericat à 13:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]