Le temps était mitigé et la pluie a fini par débarquer. A noter que selon les habitants, il pleut souvent à Cadix compte-tenu de sa position géographique, et ce aussi bien en hiver q'en été (prendre un parapluie par précaution). Température oscillant entre 13 et 19 ° C.

Le bateau a accosté au port de Cadix pour 8 heures avec consigne de revenir à bord au plus tard à 16h30 pour un départ programmé à 17 h.

Temps d'escale : 8h30

Type d'excursion choisie : à pied. Rythme très doux.

Les excursions proposées par MSC :

scan0049 scan0050

Navettes MSC et transports locaux :

Il n'y avait pas de navettes MSC car le bateau dépose en ville directement.

A la sortie du port, il y a plein de personnes pour distribuer des cartes de la ville de Cadix et vous invitez à rejoindre un taxi ou les bus touristiques. Le trajet de ces derniers propose 12 arrêts touristiques pour une durée de 60 mns. L'arrêt principal est situé à proximité direct de la sortie du port, sur la plaza de San Juan de Dios (point bus stop n°1 sur la carte ci-jointe). Le coût est de 15 € en moyenne par adulte. Je vous mets après un lien vers la société :

http://www.city-sightseeing.com/index.phtml?command=search&clear-search=true&destinations=Cadiz

Vue de Cadix à partir du Poesia et vue des bus touristiques devant le Poesia pour vous aider à évaluer la distance :-D

t_l_cat_avril_2011_576 t_l_cat_avril_2011_571

Personnellement, vu le plan de Cadix et compte-tenu de la durée de l'escale, nous avons optés pour la marche à pied. Le tour de la ville est assez rapidement fait.

Carte :

scan0047scan0048

 

Commerces :

Les seuls commerces ouverts le dimanche à Cadix sont les restaurants et les cafés, quelques boutiques à touristes autour de la cathédrale et les boutiques de fleurs sur la plaza de las flores à proximité du marché qui lui était également fermé. Ces commerces se sont ouverts progressivement à partir de 10h.

La cathédrale, sa tour de la pénitence (Torre de Poniente) et son musée archéologique (Yacimiento Arqueologico) :

A Cadix, nous traversons un dédale de ruelles étroites et poussiéreuses pour certaines.

Tout à coup, on rencontre une place romantique, un bâtiment à l'architecture atypique. Il ne faut pas hésiter à "se perdre" un peu pour avoir de bonnes surprises.

t_l_cat_avril_2011_570 t_l_cat_avril_2011_567 DSCN6842 t_l_cat_avril_2011_429 t_l_cat_avril_2011_432

t_l_cat_avril_2011_433 t_l_cat_avril_2011_435 t_l_cat_avril_2011_436 t_l_cat_avril_2011_439 t_l_cat_avril_2011_440

t_l_cat_avril_2011_441 t_l_cat_avril_2011_442 t_l_cat_avril_2011_443 t_l_cat_avril_2011_446 t_l_cat_avril_2011_448 t_l_cat_avril_2011_450

 

On rencontre également de drôle de grafitis.

t_l_cat_avril_2011_569 t_l_cat_avril_2011_449

De la même manière, on entraperçoit au bout d'une ruelle, cette vision du monument, dont la façade est partagée entre deux couleurs. La construction de la Belle de Cadix a duré 116 ans, ce qui explique la superposition de différents styles architecturaux.

DSCN6837 DSCN6838

La visite de la cathédrale est gratuite mais est possible qu'en dehors de la tenue des messes. Comme il était encore trop tôt, nous avons été visiter la tour de droite, tour appelée la Torre de Poniente. L'entrée est de 4€ par adulte. Vous pouvez achetez pour 6€ un billet combiné avec le musée d'archéologie de la cathédrale (économie de 2 €).

scan0045 

Le vendeur à l'accueil ne parlait pas du tout le français. Une explication est donnée en haut de la tour en français. Le panorama la-haut est splendide.

DSCN6845 DSCN6843 DSCN6847 DSCN6849

Nous nous sommes rendus ensuite au musée d'archéologie qui lui se tient sur le côté gauche de la cathédrale. Pour 1 € en plus du billet combiné, vous pouvez avoir une viste en fançais via des écouteurs.

 scan0046

 On y apprend que la cathédrale et les maisons alentours ont été construits sur d'anciens vestiges romains et autres invasions. Messieurs, faîtes attention à vos têtes si vous mesurer plus d'1m80.

Nous sommes revenus un peu plus tard vers 12h environ, et nous avons pu entrer dans la cathédrale elle-même.

DSCN6851 DSCN6852 DSCN6853

Puis, nous sommes repartis pour chercher un restaurant abrité à cause de la pluie.

Nous avons trouvé notre bonheur sur la plaza de las flores aussi appelé marché aux fleurs.

La place regroupe en dehors des restaurants et cafés, des petites maisonnettes réservées aux vendeurs de fleurs.

t_l_cat_avril_2011_454 t_l_cat_avril_2011_455 t_l_cat_avril_2011_516

Parc de Génoves et les castillos :

Je vous invite à terminer votre visite en commançant par le castillo de Santa Catalina. Dans son enceinte, en accès libre, vous y découvrirez des tableaux espagnols et des expositions. Attention, toutefois, une partie dédiée à l'art contemporain n'est pas approprié pour les jeunes de moins de 18 ans et aucune signalisation n'est faîte en ce sens.

t_l_cat_avril_2011_529 t_l_cat_avril_2011_530 t_l_cat_avril_2011_531 t_l_cat_avril_2011_534 t_l_cat_avril_2011_533

t_l_cat_avril_2011_535 t_l_cat_avril_2011_537 t_l_cat_avril_2011_538 

Nous avons poursuivi par le parc de Génoves. Le jardin est différent de celui de Malaga car plus travaillé mais également très beau et je vous promets une agréable balade à pied.

t_l_cat_avril_2011_544 t_l_cat_avril_2011_545 t_l_cat_avril_2011_546 t_l_cat_avril_2011_547

t_l_cat_avril_2011_551 t_l_cat_avril_2011_558 t_l_cat_avril_2011_560 t_l_cat_avril_2011_561

En longeant la côte, vous profiterez de la mer, de la vue de la baluarte de la candelaria, d'autres petits jardins, tout ca en remontant tout doucement vers le bateau. Un vrai délice !