Le tableau de bord prévoyait un temps mitigé avec une température de 18°C.

L'arrivée était programmée à 14h30 avec consigne de revenir à bord au plus tard à 18h30 pour un départ programmé à 19 h.

ATTENTION : la nuit précédente, nous avons du revenir à l'heure française en avançant les montres d'une heure.

La nuit à bord a été légèrement secouée. Une tempête de vent a débuté la veille au soir et le roulis s'est fait sentir. J'ai été un peu malade. Les ponts latéraux ont été bloqué par sécurité, seul les ponts supérieurs sont restés ouverts car ils bénéficiaient de protection plus hautes que nous. Mais le vent était déjà suffisament fort pour devoir faire attention.

Au petit matin, nous avons eu la surprise de naviguer plus du côté africain que français. La vue n'était pas suffisament dégagée cependant pour voir avec clarté la côte africaine. Un monsieur disait qu'avec une vue de ce type, cela ne servait à rien de prendre l'excursion menant à l'Europa point car on ne verrait rien de la terre.

En prenant le petit déjeuner à la cafétaria, nous avons eu la surprise de découvrir parfois des dauphins qui suivaient le bateau.

Malheureusement, le vent n'a pas faibli et les rafales latérales sont montées à plus de 120 km/heure.

Le commandant a préféré annulé l'escale pour des raisons de sécurité.

Nous avons pris la direction d'Alicante pour une 2ème journée en mer. Le commandant a remplacé Gibraltar par une journée entière à Alicante (au lieu d'une 1/2 journée). Nous aurions tous préférés à bord que ce soit la 1/2 journée de Barcelone qui soit prolongé car à Alicante, une 1/2 journée suffit.

Le temps a été un peu long, le bateau a beau être grand, on fait le tour vite fait.

Il y a eu des annonces en toutes les langues présentes sur le bateau mais comme d'habitude, la traductio en français a été écourté. Des personnes agées françaises étaient un peu débousselés.

Il a été annoncé que des animations supplémentaires se tiendraient. Cela s'est traduit par l'organisation d'un nouveau Bingo (bien sûr payant) et la proposition dune excursion payante supplémentaire pour Alicante.

Pour le coup, nous avons été très déçu.

Selon des personnes de notre tablée, il n'y a pas besoin de prendre d'excursions sur Gibraltar sinon.

Il faut traverser l'avenue commerçante pour atteindre le funiculaire du rocher aux singes. Il semble que ces derniers ne se montrent pas tout le temps mais que, si c'est le cas, ils peuvent se montrer chapardeurs (pull en bandoulière, bijou, sac à main...) voir agressif. Les habitants conservent les fenêtres fermées s'il n'y a pas de grilles.

 calin_dauphins_284602